Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'imagination en elle-même est une critique de la convention
  • L'imagination en elle-même est une critique de la convention
  • : Des jeux de rôles, un peu de création, des trucs à regarder ou écouter, des bouts de vie, et de vagues réflexions sur cette dernière
  • Contact
28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 20:31
J'ai remis les pieds dans une piscine.

En théorie j'ai pas du y mettre les pieds depuis au moins 10 ans, en estimant que j'ai du aller je ne sais trop comment dans un truc style aquaboulevard quand j'avais vaguement atteint ma taille adulte (grace à l'indice "je rentre dans le maillot de bain que j'ai depuis... oulah, au moins ça"). Sinon la "true" piscine ça avait du s'arrêter au collège pour moi (donc à 14 ans si je compte bien).

A part ça j'ai bien du aller une ou deux fois me baigner dans la mer... au moins à la Rochelle  en 2004.

Bon jusque là rien d'anormal, j'avais bien tenté de retourner en piscine accompagné pendant les dernières années, mais ça CT jamais fait, et pi là, des collègues allant fréquemment le midi à une piscine près du boulot, j'ai fini pat tenter le coup (bin vi, j'avais même un bonnet de bain, puisqu'il m'en avait fallut un pour faire mon masque en platre, sans laisser mes cheveux dedans).

Le gros stress avant d'y aller, car même si je suis tout le temps sous la pluie, dans ma baignoire, en train de me laver les mains, de m'asperger le visage, etc.... bin j'ai peur de l'eau (ah il est beau le poisson aquaphobe) pour être plus précis, mes voies respiratoires de qualité douteuses et les joies de la scolarité ont du bien contribuer à ça (mais bon, j'ai surement du mourrir noyé dans une vie antérieure aussi, lol).

Déjà tout piti (en age, pas en taille), donc en gros en cp, je voulais pas foutre mon nez sous l'eau. On a compris qu'une dizaine d'années plus tard que vu mes sinus pourris, CT normal que le chlore ça m'irrite monstrueusement les muqueuses, et que pour peu que de l'eau soit rentrée dans mon circuit orl, c'était normal que je tombe malade au premier coup de vent en sortant de la piscine.

Donc en gros toute nage obligeant a avoir le nez ou la bouche sous l'eau, CT la mort pour moi, et les "récréations" où tout le monde saute, s'arrose, etc... ça devait être l'équivalent du vietnam. Dommage que ça soit en dernière année de collège qu'on soit aller nager avec des masques de plongée, parce que là, ça m'allait déjà nettement mieux, hormis que bon l'apnée avec mes poumons de mulot mucoviscideux, ça allait pas bien loin.

Et bien rien n'a changé, lol, dès que l'eau s'approche trop près de mon visage, mon corps est crispé à fond (ah bah du coup ça me fait plus vite les muscles lol) et ma capacité respiratoire doit se trouver bien réduite ("allo les poumons, ici le cerveau, on va couler je vous dis, gardez de l'air chez vous, C la fin, on est foutus" (comment ça mon cerveau est pessimiste ?)).

Mais bon j'ai fait mes quelques longueurs avec ma collègue, mais ça devenait compliqué d'esquiver les gens (je leur reproche rien notez), donc j'ai atteri dans le ptit bain, vide de toute personne et ou je pouvais faire mes longueurs tranquillement (enfin CT des largeurs,  si j'avais fait des longueurs, j'aurai vite perdu mes genoux dans la partie peu profonde du bain).

Bon bin C ptet pas grand chose, mais Ct important pour moi de réessayer d'aller dans l'eau, C une tite victoire, encore un truc que je peux faire même si j'y suis pas prédisposé... Je peux pas le faire aussi bien que d'autre, mais m'en fout, je suis pas compétitif du tout hihi.

Marchi Carine pour m'avoir emmené à la piscine. Ca me touche beaucoup.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kalysto - dans Vie courante
commenter cet article

commentaires