Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'imagination en elle-même est une critique de la convention
  • L'imagination en elle-même est une critique de la convention
  • : Des jeux de rôles, un peu de création, des trucs à regarder ou écouter, des bouts de vie, et de vagues réflexions sur cette dernière
  • Contact
25 août 2006 5 25 /08 /août /2006 00:05
Aucun rapport avec Rambo 2 le retour. On ne peut même pas dire que ce livre (que je n'ai pas lu, mais dont je viens d'apprendre l'existence, et que je ne lirai de toutes façons que qd il sera sorti en format poche) n'est pas la suite d'American Gods.

American Gods c'est un livre de Neil Gaiman, spécialiste du fantastique, tant sous forme de romans (neverwhere, de bons présages) que de bds (principalement Sandman et sa famille d'Eternels), voir même un peu de scénarisation pour des séries ou des films. Cet ouvrage nous narre le conflit entre les dieux anciens (issus des divers panthéons slaves, nordiques, africains,...) et les nouveaux dieux, ceux du consumérisme (dieu du portable, dieu du Mc Do, etc...).

American gods : Anansi Boys n'est pas une suite, mais reprend ce même contexte où les anciens dieux sont encore présents sur terre, et traite d'un sujet que Gaiman aborde déjà plus d'une fois dans Sandman, la famille chez les êtres mythiques, mais je m'étendrai sur Sandman, ou plutôt Dream, une autre fois :O)

Anansi c'est un dieu araignée d'Afrique de l'Ouest. C'est un avatar du Trickster, le "joueur de tour", comme l'est aussi Loki dans le panthéon nordique, ou Coyote en amérique centrale. C'est aussi un personnage non négligeable du premier roman. Avec ce genre de personnage on peut s'attendre à un beau bordel, donc je pense que je ne dirais pas non pour ce qui est de lire ce livre s'il croise ma route.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kalysto - dans Médiathèque
commenter cet article

commentaires