Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'imagination en elle-même est une critique de la convention
  • L'imagination en elle-même est une critique de la convention
  • : Des jeux de rôles, un peu de création, des trucs à regarder ou écouter, des bouts de vie, et de vagues réflexions sur cette dernière
  • Contact
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 19:48

Disclaimer : l’auteur est ma compagne, mais elle a écrit le livre avant de me connaître donc ça ne compte pas ^^'
Concrètement, j’en parlerai pas publiquement si ça n’était pas le cas, mais je n’en penserai pas moins du livre. Et puis bon entre des résumés de parties Monsterhearts, des Mues Monsterhearts, la prochaine partie de Monste….  Euh…. Faut que je change de sujets des fois quoi  ^^’ Et je n'écris pas non plus sous la menace de privations de quelque ordre.

 

http://25.media.tumblr.com/731cd561f1e8567299aaca4f78d47768/tumblr_mjcitp6omg1qglmopo1_500.jpg

 

Donc un roman d’urban fantasy, ou un voisin malaimable se retrouve dans le salon de l’héroïne, histoire de poutrer du monstre.

 

Ce que vous ne trouverez pas :
-une superbe histoire d’amour ou l’héroïne, tueuse de vampire au demeurant, tombe éprise du ténébreux maître de la ville et où le seul enjeu à la fin du premier livre est de savoir si elle se tapera aussi celui de la ville voisine (mais pour la paix des ménages et le bien du monde, vous comprenez) ou le loup garou de la ferme d’à côté (avec toute sa meute, parce que bon la meute, ça partage tout)
-une société non humaine formattée ou on sait bien évidemment qui fait quoi, ordre que tout le monde respecte, et qui est même éventuellement connu et accepté des humains

 

Ce que vous trouverez :
-une couverture jolie… mais qui du coup trompe un peu sur le contenu (maintenant ça peut parler à votre cœur de midinette, auquel cas la dessinatrice Orpheelin se trouve par ici)
-un beau livre objet : en dehors de la couv et de la ptite déco, je le trouve souple, léger, agréable à tenir en main. Je suis pas spécialiste des grammages, formats etc… m’en demandez pas plus
-des humains crédibles face à l’insertion du fantastique dans leur vie  (ils se chient pas dessus, mais ils ne font pas trop les malins quand même)
-des non humains puissants et donc hautains (c’est tout de suite plus facile quand on est puissant), qui n’ont aucun intérêt à expliquer le metaplot en détail aux humains. Ca plus les portes pour passer  d’un monde à l’autre ça m’a initialement furieusement fait penser à Changeling : the lost
-du non humain qui ne vaut pas beaucoup plus qu’un humain (que du coup, quand c’est lui qui cause metaplot, ça envoie du bois, au moins autant qu’une discussion politique au troquet du coin entre Riton et Jeanmich’)  
-des dialogues, plein, au lieu d’une narration. Mais on s’y retrouve sans peine pour savoir qui cause (ou plutôt qui vanne qui, parce qu’il y a du vent dans ce livre)
-des références geek à foison (pas pour rien que les héros humains tiennent un peu le coup quand même)
-beaucoup d'humour du coup (british style)
-des coquilles de premier tirage
-un cliffhanger (du coup je vous fait cadeau d’un deuxième !)

 

….

 

Donc consommez sinon personne ne connaîtra la suite (enfin ptet que moi j'y aurai quand même droit).
Il y  a justement une dédicace à Paris 11 à l'Antre-monde le 6 Juillet

Partager cet article

Repost 0
Published by Kalysto - dans Médiathèque
commenter cet article

commentaires