Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'imagination en elle-même est une critique de la convention
  • L'imagination en elle-même est une critique de la convention
  • : Des jeux de rôles, un peu de création, des trucs à regarder ou écouter, des bouts de vie, et de vagues réflexions sur cette dernière
  • Contact
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 16:28
La troisième saison était en 2 morceaux, en partant sur l'inévitable classique vu dans tous les univers de super héros (Marvel étant à la bourre à ce niveau avec Civil War sorti il y a peu) : le moment où le gouvernement humain a peur et veut (au minimum) recenser les super héros.

Bon ça se tenait dans le principe, mais les revirements de Sylar tous les 3.5 épisodes (un coup je suis gentil, un coup je suis méchant) ça saoulait un peu, et la fin de la saison (pour ne pas dire toute la deuxième partie) n'était guère emballante.

Arrive la saison 4, je jette tout de même un oeil, et là on trouve de nouveaux acteurs sympatoches (en marge des persos récurrents qui sont plus ou moins tous menacés de mort/amnésiques/voir leur pouvoirs révélés) :
-Deanna Bray (que j'avais vu dans L Word) : dans le domaine médical, sourde, a le pouvoir de voir les sons (si si, ça s'appelle la synéstésie, c'est bien connu, zavez qu'à lire Top Ten)

-Bruce Boxleitner (increvable celui là, je le pensais mort après Babylon 5, ou à roucouler tranquillement avec Laura Ingalls (vi vi ils son mariés)) qu'on avait déjà vu un peu en saison 3 en politicien verreux

-Ernie hudson (le directeur Glynn dans la série Oz) en flic bourrin (la spécialité de l'acteur ? )

-Madeline Zima (nounou d'enfer, californication) : version étudiante coincée et obsessionnelle
et pour finir, parce qu'il a quand même la classe dans son rôle :
-Robert Knepper (T-Bag dans Prison break) en chef de fête foraine d'individus dotés de pouvoirs. Bon là pour moi c'est un groupe assez important/intéressant  pour cette nouvelle saison. Le coup de la caravane de rejetés/gens différents est un grand classique aussi, ça fait très freaks/midnight circus, avec le cirque qui peut disparaitre d'un coup (illusion plutot que téléportation, cf le pouvoir d'un des membres du cirque).
On se retrouve dons avec un groupement du genre famille malsaine (parce qu'il y a toujours un patriarche/chef dans ces groupes là, qui abuse un peu souvent de son autorité, qu'il y a toujours des histoires de culs et de rancoeur, et aussi un côté foi/religion poussé)

Difficile de ne pas faire le parallèle avec la caravane de l'étrange (série HBO que j'adore), où justement Knepper avait un rôle (même si ça n'était pas au sein de la caravane).

Bon, son pouvoir est fumé, donc je m'étendrai pas


Me voilà au bout d'une demi douzaine d'épisodes, et pressé d'en voir plus. Je regrette juste le déséquilibre dans les vitesses d'évolution de certains héros : Parkman c'est lent parce que le héros arrive jamais à vraiment tranché entre utiliser son pouvoir ou pas, Sylar en dent de scie (il sait tou , il sait plus rien, il est innocent, il est psychopathe), etc...  Mais si la fin de saison 3 vous avait saoulé, laissez vous tenter par le début de la 4, histoire de voir ;O)




Partager cet article

Repost 0
Published by Kalysto - dans Médiathèque
commenter cet article

commentaires