Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'imagination en elle-même est une critique de la convention
  • L'imagination en elle-même est une critique de la convention
  • : Des jeux de rôles, un peu de création, des trucs à regarder ou écouter, des bouts de vie, et de vagues réflexions sur cette dernière
  • Contact
2 août 2006 3 02 /08 /août /2006 11:15

Y a pas à dire, à l’écoute prolongée, je préfère largement ce deuxième album d’amduscia, moins violent mais certainement plus sombre dans le propos. Si c’est dans l’électro que je me suis retrouvé il y a déjà un paquet d’années, grâce au premier sampler d’Elegy, il y avait une raison. L’alliance de sons électroniques (j’écoutais de la trance à l’époque, élevé au Vangelis et au Jean-michel Jarre, la superposition de couches de sons électroniques était un grand plaisir pour moi) à des paroles (on a beau dire, ça manque dans la techno) sur des sentiments ou des points de vues plutôt négatifs sur notre société (écologie, sté de consommation, individus noyés dans la masse,…) fût une révélation.

Donc le ptit extrait de paroles du jour vient de la chanson Impulso biomecanico.

tù que esperas desòllame
ya no quiero ser humano
implantar toda la fuerza
solo quiero ser una màquina de guerra

ce qui en anglais nous donne

What do you wait for? flay me
i don´t want to be a human
to implant all the force
i just wanna be a fucking war machine

Et comme en ce moment, je suis plutôt parti sur l’idée de me muscler un peu et de faire un art martial «efficace » à la rentrée (faudrait ptet que je mette les bouchées doubles pendant le mois qui reste d’ailleurs), éventuellement au détriment d’un développement intellectuel ou social qui m’apparaît au fil du temps comme de plus en plus inutile, fatalement ces paroles ne pouvaient me laisser insensibles :O)

Partager cet article

Repost 0
Published by Kalysto - dans Médiathèque
commenter cet article

commentaires